Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Demande d'avocat en CA

Aller en bas 
AuteurMessage
mirbelle



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Demande d'avocat en CA   Mar 05 Juil 2011, 01:14

Mirbelle perdue dans ces bureaux après avoir tourné en rond un moment se décide enfin à s'arrêter devant une porte à laquelle elle frappe espérant ne pas déranger..

B'jour Excusez moi, j'espère ne pas vous déranger..

Je suis Mirbelle de Villefranche du Rouergue et j'aimerai trouver un avocat pour me défendre en appel, pourriez vous me renseigner ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Stilton

avatar

Nombre de messages : 994
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Demande d'avocat en CA   Mer 06 Juil 2011, 17:13

La blonde vit une femme entrer dans son bureau.

Bonjour.
Avez vous fait votre dépôt de dossier et quelle est la date du verdict ?

_________________

Elisabeth Stilton de Lasteyrie - Blonde de 16 ans - Maman d'un petit garçon - Veuve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirbelle



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: Demande d'avocat en CA   Mer 06 Juil 2011, 23:47

Mirbelle sourit à la dame

Non Dame, je n'ai pas fait mon dépôt de plainte encore ne sachant pas comme m'y prendre.
Le verdict me disant coupable alors que je suis innocente lui a été rendu "en ce quatrième jour du septième mois de l�an de grasce mil quatre cent cinquante neuf"

Si vous pouviez me donner des conseils pour faire appel je vous en serais gré.

Je peux si vous le souhaitez vous faire parvenir copie du procès et vous racontez l'histoire qui nous a mené là.

Confuse de déranger la doyenne qui devait être fort occupé Mirbelle lui sourit et espère de l'aide.on
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Stilton

avatar

Nombre de messages : 994
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Demande d'avocat en CA   Jeu 07 Juil 2011, 00:44

Pour faire appel cela sera indispensable de toute façon.
Donnez moi les copies que je sache si on peut faire quelque chose.

_________________

Elisabeth Stilton de Lasteyrie - Blonde de 16 ans - Maman d'un petit garçon - Veuve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirbelle



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: Demande d'avocat en CA   Jeu 07 Juil 2011, 20:19

Mirbelle sourit reconnaissante à la dame qui lui accordait de son temps..

Je pense qu’il vous faut connaitre le contexte, j’étais tribun de la ville et le maire était Messire Vanguyen.

Le 17 juin mon compagnon, Messire Souffledelune exprimait en halle son programme municipal et s’annonçait candidat pour l’élection à venir.
Le soir même Messire Vanguhen me signifiait qu’il ne souhaitait plus me voir à mon poste malgré de tribun malgré mon très bon travail – sic- et installait à ma place son filleul Messire Entargoss. (Messire Entargoss se révélait ensuite être aussi candidat à la mairie en remplacement prévu de son parrrain..)

Plus tard dans la soirée Messire Van m’achetait d’un coup 100 pains à 5.85 écus en privant ainsi les jeunes à qui ce pain était destiné.
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=239&u=12514738
J’ai donc retiré du marché le reste de mon pain afin que le maire ne vide pas le marché et j’ai acheté en effet les pains de ma consœur boulangère Dame Khali comme précisé dans le procès.

J’ai ensuite remis mon pain en vente entre 5.80 et 5.85, remettant en effet quelques miches à 6.25 afin que tout le pain ne disparaisse pas dans la nuit.
Comme vous le montre la preuve ci-dessous je vendais au cours de la nuit du 17 au 18 une soixantaine de pains entre 5.80 et 5.85 écus. Malheureusement lors du procés ce lien n’était pas lisible !
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=238&u=12514738

Donc voila de quoi on m’a jugé coupable, avoir acheté 30 miches de pains à une consœur .

16-06-2011 23:20 : Vous avez vendu à Mirbelle 10 miches de pain pour 5,95 écus.
16-06-2011 23:20 : Vous avez vendu à Mirbelle 6 miches de pain pour 5,95 écus.
16-06-2011 23:20 : Vous avez vendu à Mirbelle 10 miches de pain pour 5,90 écus.
16-06-2011 23:20 : Vous avez vendu à Mirbelle 4 miches de pain pour 5,90 écus.

et avoir vendu prés du double de pains pour moins cher.

Le maire m’a en effet acheté 40 miches à 6.25 mais celles-ci était en vente en même temps que toutes les autres quel choix étrange que de prendre le pain le plus cher !

Il faut aussi savoir que Messire Vanguhsen qui était alors maire et cumulait avec une fonction de prévôt des maréchaux, et qu'il siège aujourd'hui encore dans le même conseil que le juge et le procureur, n’a même pas daigné me signifier son désaccord sur la vente de mon pain à 6.25 (Pains qu’il a acheté 10 par 10 alors qu’en acheter un seul lui aurait permis de savoir qui était le vendeur) quoique cette demande aurait été déplacée puisque nous n’avons pas de grille imposé pour le tarif des marchandises dans notre ville.

J’espère avoir été claire dans mes explications de cette situation abracadabrante !
Je suis bien sur à votre disposition pour vous apporter tout renseignement complémentaire.

Je voudrais faire appel non pas pour la sentence qui en elle-même n’est pas si terrible que cela mais pour l’honneur car je suis loin de m’enrichir dans ma pratique de boulangére et jamais je n’ai spéculé.


Citation :
Procès ayant opposé Mirbelle au Comté de Rouergue
Mirbelle était accusé de escroquerie.
Le jugement a été rendu
Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de escroquerie.
*
*Nkhan se gratta la barbe�puis se massa les tempes.
Il prit alors le temps de la réflexion en regardant chacune des parties et consultant les pièces du dossier, dont la plupart étaient illisibles�
Il devait donc s�en tenir aux preuves orales�Affaire difficile s�il en était, mais il fallait rendre justice.
Regardant d�abord l�accusé droit dans les yeux, il prononça ses premières paroles, d�une voix forte.*

Accusé Mirbelle!

Tout d�abord, je vous prierais de ne pas remettre en doute la qualité et l�intégrité du jugement prononcé dans mon tribunal. J�apprécierais donc que vous gardiez pour vous, vos insinuations douteuses !

*Se tut un moment, puis repartit sur le fond du sujet.*

Voici le fond de l�affaire�Dame Mirbelle, le procureur vous a mis en accusation, au nom de la ville de Villefranche de Rouergue, pour un achat massif de pains, dans le but de le revendre à un prix supérieur, sur le marché de Villefranche.
Vous avez donc été mise en accusation sous le motif d�escroquerie.
Etant donné la qualité des faits reprochés, le motif ne semble pas être complet, et semblerait répondre plus au décret du 6 Mai 1456, sur la spéculation, je cite :
« On entend par spéculation, tout achat en vue de générer des profits du travail d�autrui, hors vente ambulante dûment autorisée au préalable par le maire sur le marché de la ville.
Dans les faits, il est interdit d�acheter des produits en vue d�en tirer un bénéfice pécuniaire par la revente de ces mêmes produits sur les marchés rouergats. Sauf accord préalable du maire pour les marchands ambulants.
Est considéré marchand ambulant, toute personne étrangère au village, rouergat ou pas vendant ou achetant des biens autres que pour sa consommation personnelle.
La spéculation est un délit passible de poursuite judiciaire.»

Maintenant passons aux preuves�

Le plus difficile dans cette affaire semble justement être là. La procure m�a fourni, dans ce dossier, une preuve illisible et inutilisable, concernant la vente effective des miches de pains au prix de 6.25. Cette preuve est donc non recevable en l�état.
En revanche Le témoignage écrit de la part de la Boulangère de Villefranche Dame Khaly est recevable, tout comme l�est le témoignage de Messire Vanghusen si l�on considère le Livre V, article 5.4.2 du Grand Coutumier, je cite :
« Les preuves peuvent être écrites (screen) et/ou orales (témoignages) et sont entendues par ordre d'importance :
1 - Preuve orale d'un élu Rouergat
2 - Preuve orale d'un fonctionnaire
3 - Preuve orale d'un Rouergat
4 - Preuve orale d'un étranger
5 - Preuves écrites »

Les preuves apportées par la défendresse, sont tout autant illisibles, excepté la preuve écrite de l�achat effectué par la mairie des 100 miches de pains à 5.85 écus. Son témoignage est bien entendu jugé recevable.

*Fit une pause. Jugeant la cruche d�eau posée sur son pupitre, il la saisit et en prit une grosse gorge, puis continua.*

Je me dois donc, afin de juger le fond de cette affaire, me baser sur les témoignages, et les quelques preuves écrites mises à ma disposition.

Sur ce dernier point, deux faits me semblent certains : Le fait que Dame Mirbelle se soit rendue acquéreur des pains d�une autre boulangère, Dame Khaly, sur le marché de Villefranche, et le fait que la mairie ait acheté 100 miches à 5.85 à cette même Dame Mirbelle.

Je me dois donc de baser mon jugement sur les preuves apportées et sur les témoignages.

A ce titre donc, voici le déroulement des faits tels qu�ils sont rapportés :

Le 16 Juin, le maire de Villefranche, Messire Vanghusen, se rendait acquéreur de 100 miches de pains à 5.85 écus afin de s�acquitter de l�imposition dévolue au Comté.
Ces miches de pains ont belle et bien étaient achetées à l�accusé ici présente.

*Désignant
Dame Mirbelle du doigt*

Au passage, Dame Mirbelle, je n�ai pas à juger aujourd�hui de la qualité de la politique du maire élu de Villefranche.

Il restait alors, sur le marché de Villefranche, selon les témoignages, 69 miches de pains en dessous des 6 écus.
Le même soir, Dame Mirbelle se rend acquéreur de 30 miches de pain mises à disposition sur le marché par sa collègue boulangère, Dame Khaly, et rachetées entre 5.90 et 5.95 écus pièces, faits que vous reconnaissez Dame Mirbelle !!...

Par la suite, vous reconnaissez vous-même, dans votre témoignage, avoir remis en vente les miches de pains achetées à Dame Khaly, ainsi que celles de votre production, au prix de 6.25 écus pièces�

*Se tut un moment, regarda l�auditoire dans les yeux, puis finit sa jugement.*

Vous reconnaissez donc vous-même, l�achat des miches de pains à Dame Khaly, et leur revente aux prix de 6.25 écus.

Il s�agit donc, et vous le reconnaissez vous-même, d�un cas manifeste de spéculation, comme spécifié dans la loy, je cite : « tout achat en vue de générer des profits du travail d�autrui [�] Dans les faits, il est interdit d�acheter des produits en vue d�en tirer un bénéfice pécuniaire par la revente de ces mêmes produits sur les marchés rouergat »

En tant que boulangère, vous avez donc acheté des pains à vos concurrents, au prix de 5.90, pour le revendre à 6.25, spéculant donc sur le prix du pain, et répondant donc à l�accusation de spéculation.

En conséquence de quoi, Nous, Nkhan, Juge du comté du Rouergue, vous reconnaissons coupable des faits qui vous sont reprochés, et vous condamnons aujourd�hui, en ce quatrième jour du septième mois de l�an de grasce mil quatre cent cinquante neuf, à payer la différence entre les miches achetées à 5.90 et 5.95, et celles vendues à 6.25 écus, soit la somme 9.69 écus arrondie à 10 écus, en plus de la somme forfaitaire de 15 écus amendes, pour les faits de spéculation, soit 25 écus d�amende.

Au nom des sujets du Rouergue et du Comté, justice soit rendue.

* Il frappa durement le marteau sur le pupitre*



Le prévenu a été condamné à une amende de 25 écus.

Acte d'accusation
*Le Procureur commence à lire l'acte d'accusation après avoir salué le juge*

En
ce dix huitième jour, du sixième mois de l'an de grâce 1459, nous Dame Charlilotte, Procureur du Rouergue, déposons une affaire opposant Dame Mirbelle à la Mairie de Villefranche, sous le chef d'accusation d'escroquerie.

Dame Mirbelle a acheté sur le marché du village de Villefranche une grosse quantité de pains à bas prix 5.90 et 5.95 alors qu'elle est boulangère afin de le remettre sur le marché à 6.25 ecus selon les constatations du Maire de Villefranche, Messire Vanguhsen.

Preuves:

-Missive de Dame Khaly ;

Expéditeur : Khaly
Date d'envoi : 17/06/2011 - 09:24:30
Titre : Achats Suspects
Cher Bourgmestre Bonjour,

Je me permets de vous contacter car j'ai noté quelques achats suspects de pain et je souhaitai simplement vous en faire part.

16-06-2011 23:20 : Vous avez vendu à Mirbelle 10 miches de pain pour 5,95 écus.
16-06-2011 23:20 : Vous avez vendu à Mirbelle 6 miches de pain pour 5,95 écus.
16-06-2011 23:20 : Vous avez vendu à Mirbelle 10 miches de pain pour 5,90 écus.
16-06-2011 23:20 : Vous avez vendu à Mirbelle 4 miches de pain pour 5,90 écus.

Comme vous pouvez le voir cette personne semble avoir racheté tous les
pains présents sur le marché puisqu'elle m'a même racheté ceux que
j'avais mis il y a un bon moment.

Ces achats sont d'autant plus suspects que cette personne est elle même boulangère !

Je rappelle ici à la Cour la loi qui a été enfreinte :

5.2.6. De l'escroquerie

Tout coquin qui osera utiliser ses dons de bonimenteur pour revendre à un pauvre innocent un produit à un prix indécent devra répondre du délit d�escroquerie devant la cour.

*Se retournant vers le prévenu*

Dame Mirbelle, je vous accuse d'escroquerie. Vous pouvez si vous le souhaitez vous faire assister et représenter par un avocat et ou consulter le Très ancien coutumier du Rouergue afin d�organiser votre défense.

Votre honneur, je laisse la parole à la défense.

*tend le dossier à l�huissier et s�en retourne à sa place *

Première plaidoirie de la défense
Mirbelle prit connaissance de l�accusation en souriant pas surprise de cette mascarade..

Elle tente de reconnaitre le juge qui est masqué.. Bah une mascarade rien d�étonnant à cela..

Un sourire à son tendre Amour qui est dans la salle et elle se lance..

Vot� honneur je reconnais les faits j�ai en effet acheté à dame Khaly 30 miches de pains et je ne vois po en quoi cela serait un crime ! J�ai revendu ce même pain moins cher que je l�avais acheté !

Mirbelle s�approche du juge et dépose devant lui ses parchemins..

http://www.servimg.com/image_preview.php?i=238&u=12514738


Je suis en effet boulangère et je vends mon pain sur le marché mais aussi en taverne et au prix de 5.70 le moins cher de la ville !

Et je tiens à vous signaler que le maire qui m�accuse s�est lui-même largement servi sur le marché ce fameux soir en m�achetant en une seule fois rien de moins que 100 pains à 5.85, privant ainsi les villageois de l�opportunité de profiter de ce pain, produit de mon travail, qui leur était destiné.


http://i21.servimg.com/u/f21/12/51/47/38/preuve17.jpg

Vous pouvez maintenant faire les comptes .. J�ai acheté 30 pains à Dame Khali , 30 pains seulement , et plus exactement 16 pains à 5.95 et 14 pains a 5.90, au moins elle les a vendu..

Mirbelle sourit et repris son souffle avant de poursuivre..

Et personne, je dis bien personne et surtout pas un « pov� innocent », ne peut dire avoir perdu ne serais ce qu�un denier de part mes ventes de pain sur le marché puisque j�ai vendu une quantité de pains largement supérieure à celle achetée et vous en conviendrez à prix moindre..

Donc si vous voulez bien cesser cette mascarade je me ferais un plaisir de retourner m�occuper de mon fournil..

Je n�appellerais pas de témoin à la barre car les preuves parlent par elle-même.

Ceci étant dit, j�attire vot� attention vot� honneur sur le fait que Messire Vanguhsen not� maire n�a même pas pris la peine de tenter une conciliation auprès de moi, alors qu�il me connait très bien, avant de vous présenter ce dossier et de vous faire perdre ainsi un temps précieux.

De plus il n�existe pas dans not� ville de décret réglementant le prix de vente des denrées sur le marché. En conséquence de quoi je ne vois pas ce qui s�oppose au fait que je revende mon pain à 6.25 si bon me semble..

Mirbelle sourit et se rassit impatiente et curieuse malgré tout d�entendre la suite..

Réquisitoire de l'accusation
par les droits qui me sont conférés, j instruis cette affaire afin de faire respecter le droit pur.

ce tournant vers le juge

cette affaire me semble très simple et ne vois aucune matière à débattre plus longuement. la spéculation est une forme d'enrichissement personnel au détriment de la mairie qui a des devoirs envers ces habitants mais aussi au détriment d autres boulangers.

se tournant vers l'accusée

il n est point facile de vendre alors que l on n a point encore de charisme mais tirer profit du maigre revenu d autrui pour en faire fructifier est passible d une condamnation exemplaire.

damoiselle mirbelle vous êtes boulangère et il me semble qu un boulanger ou une boulangère qui vend ses miches de pain n a point besoin d acheter en complément ne serait ce que pour sa consommation.

se tournant vers le maire de villefranche.

je vois que la personne dénommée khaly n est point à la barre.

fort dommage mais le temps tourne pour si petite affaire.

se tournant vers le juge

je demande donc une peine exemplaire pour la ville de villefranche de rouergue et condamne damoiselle mirbelle à une amende équivalente au prix moyen du pain à villefranche pour chaque pain acheté par la mairie ou de s acquitter d un travail d'intérêt général à la mine durant 5 jours.

je laisse le soin au juge de fixer le montant du préjudice et de sa décision

Dernière plaidoirie de la défense
Mirbelle écoute le maire et regarde les preuves illisibles et donc irrecevables qu il présente puis vient enfin l intervention du procureur qui lui ne semble pas impartial demandant une peine exemplaire quand aucune loi n a été enfreinte.

Enfin elle peut à nouveau s exprimer et se lève s adressant au juge :

Votre honneur j attire votre attention sur le fait que les preuves apportées par Messire Vanguhsen ne sont aucunement recevables : elles sont illisibles ! Je n ai pas besoin de vous rappeler que les preuves écrites doivent être conformes comme le dit notre coutumier (Les preuves peuvent être écrites (screen) ) et aucune n est donc recevable quand à des preuves orales vous avez-vous-même constaté l absence du soi disant témoin qui ne s est jamais présenté..

Pour reprendre le témoignage de Messire Vanguhsen , vous devriez votre honneur lui rappeler que je suis Mirbelle ! Il semble évident que Messire Vanguhsen veuille régler avec moi des comptes qui ne me concernent pas. Vous n êtes pas sans savoir que Messire Souffledelune et moi sommes unis et qu il est impliqué dans les élections municipales et la vie de notre ville. Personne n est dupe en notre ville devant les agissements de Messire Vanguhsen à mon encontre, s il me traine en justice c est bien pour tenter de salir l homme que j aime. Vous l avez comme moi entendu il ne cesse encore de parler de lui !

D autre part Messire Van déclare « je me suis trouvé dans l obligation d acheter celui à 6,25 écus afin de le revendre sous la barre des 6 écus qui est pour moi le seuil normal. »
Ben pardon mais il venait de m en acheter 100 et à 5.85 écus! Je vous en ai donné précédemment la preuve ! Il avait donc largement de quoi fournir le marché là..

Quand au seuil normal pour lui pardonnez-moi mais sa notion de normalité ne concerne que lui et si cela lui suffit à faire perdre de l argent à notre mairie ce n est pas moi qui devrai alors être jugée ici.

S il veut que sa notion de normalité sois reconnue il peut, il faudrait peut être l en informer , présenter un décret en ce sens au moins nous saurions nous villageois à quoi noueus en tenir !

Un dernier point votre honneur, Messire Vanguhsen se permet de déclarer
« ensuite comme l a prouvé le procureur cette indélicate Dame à retiré tout le pain de la marché, le déstabilisant ainsi.. »

Il influence ainsi la cour car ce je n ai pas entendu le procureur prouver quoique ce soit ! Et notre maire est lui-même incapable de prouver ses dires ! Je n ai fait qu acheter les pains de dame Khali que j ai revendu à perte !! Regardez mes preuves sinon à quoi bon les apporter !

D autre part permettez que j insiste sur la volonté de me salir et de salir ainsi la réputation de l homme que j aime ! En effet depuis deux jours à présent sur notre marché se vend du pain a 6.50 et il ne me semble pas qu un procès ai été lancé à l encontre du vendeur.. qui n est d ailleurs peut être même pas boulanger..

Maintenant Monsieur le procureur vous réclamez une peine à mon encontre sans même que le maire ne vous présente une preuve digne de ce nom ?
Sans même que son soi disant témoin ne se déplace ?
Sans même tenir compte de mon témoignage et de mes preuves ? Vous n avez peut être pas eu le loisir de les étudier mais les pains achetés ont été revendu à moindre cout et les preuves je vous les ai apportées ici même.

Pourriez vous Messire le procureur me faire savoir quelle loi j ai enfreint ? Acheter du pain n est pas un délit ! Et le revendre à moindre cout n est pas passible d�une condamnation !

Monsieur le juge j espère qu avant de juger vous tiendrez vous compte des preuves que j apporte contrairement à l accusation qui n’en a aucune à présenter.
Allez-vous me juger coupable sans aucune preuve ?
Sur le ressenti bien personnel d un maire qui décide quand bon lui semble seulement que le pain est trop cher à son gout ?

Sous prétexte que Messire van est maire il pourrait alors lancer procès contre n'importe qui parce qu il décide que les prix ne sont po conforme ou que la tête du vendeur lui revient po ?

Le blé vendu ce jour même sur notre marché à 17.70, la farine a 25.95 et le ½ quintal de cochon à 25.65, auront je l'espère attiré autant son attention... Et dans ce cas là vous allez crouler sous les affaires.. Il vous suffit de venir vous promener sur le marché pour constater par vous-même que la tenue du marché n est habituellement pas dans les préoccupations premières de notre maire.
Je n ai, je vous le répète et j en ai ici apporté les preuves, enfreint aucune loi ! Et personne ici ne semble pouvoir apporter preuve du contraire. J ai prouvé mon innocence par contre alors il vous suffit de vous pencher sur les preuves et de le reconnaitre..
Nous pourrons ainsi vaquer vous et moi à nos occupations..

Maintenant compte tenu de la composition de votre conseil permettez moi de douter de votre impartialité à tous. Messire Vangushen fait en effet partie de votre conseil en tant que prévot des maréchaux si je ne m abuse..

J espère pour la justice et ce qu elle représente aux yeux de tous que vous aurez la clairvoyance de juger cette affaire comme elle se doit de l être ! Ce procès n a jamais eu lieu d être car je suis innocente .

Debout devant le juge Mirbelle attendait maintenant ses conclusions, bien décidée à faire reconnaitre son innocence. Droite, fière et honnête elle l était depuis toujours et s il le fallait recours en justice elle mènerait..

L'accusation a appelé Khaly à la barre

L'accusation a appelé Vanguhsen à la barre
Voici son témoignage :
*Entre dans la salle du tribunal, salue l'ensemble des personnes présentes*

Bonjour, je me présente, je suis un élut Rouergat, Maire de Villefranche de Rouergue, et si je suis ici devant vous c'est afin d'apporter les preuves des agissements de l'accusé, Dame Mirbelle.

Je vais me permettre tout d'abord un petit rappel des faits afin de vous expliquer ce qui a conduit à cette situation.

J'ai effectué l'achat de 100 miches de pains à Dame Mirbelle afin de payer les impôts du Comté. à ce moment là il restait 69 miches de pains à moins de 6 écus sur le marché décompte fait des 100 miches que j'ai acheté pour le comte de la mairie. J'ai effectué cet achat à 23h00 le 16/06

*tend un parchemin étayant ses dires*

http://www.servimg.com/image_preview.php?i=8&u=15063047

ensuite comme l a prouvé le procureur cette indélicate Dame à retiré tout le pain de la marché, le déstabilisant ainsi... Ce qu'elle a elle même reconnu en hall publique, je me permet de citer Mirbelle :

"Alors oui quand tu voles ainsi nos jeunes je retire tout mon pain du marché pour que tu cesses de les affamer ! Alors oui je continue de protéger en achetant à une collègue boulangère son pain !"

Donc pour vous protéger, c'est enlever tout le pains présent sur le marché?? et en le revendant plus cher??
Quand je me suis rendu compte que vous aviez enlevé tout le pains et que vous le revendaiez à 6,25 écus, afin de garder du pains sur le marché je me suis trouvé dans l'obligation d acheter celui à 6,25 écus afin de le revendre sous la barre des 6 écus qui est pour moi le seuil normal. j'ai effectué cet achat à 23h50 le 16/06 comme le prouve le parchemin que je vous ai déjà donné.

Votre vaine tentative a fait perdre du temps et de l'argent à la marie. durant tout ce temps j étais en taverne à part votre compagnon qui est venu me dire que j étais lamentable et un affameur, ce que je n ai pas compris d'ailleurs, vous ne vous êtes pas montré.

*si vous me le permettez j aimerai rajouter une dernière chose*

Votre acte avait pour but de tenter de vous enrichir et de déstabiliser le marché. Et je tiens à vous signaler que les vaines tentatives d'intimidation de la part de votre compagnon ne font que me renforcer dans l envie de faire éclater la vérité.

La preuve en ai ici faite vous avez acheté tout le pains restant sur le marché et l avez revendu plus cher à 6,25 écus. Les faits sont simple et avérés.

*retourne s assoir, triste d en être arrivé là, mais là loi est la même pour tous que l'on soit petit ou puissant!*


Laissant la doyenne prendre connaissance des pièces, Mirbelle se tait et guette sur son visage des réactions qui lui en dirait plus..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demande d'avocat en CA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demande d'avocat en CA
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande d'avocat
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» demande d'accès
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» [ demande de recrutement ] Rögen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aile Est : Université - Bureau des professeurs et du doyen :: Bureau de la Doyenne : Elisabeth Stilton-
Sauter vers: